Cher(e)s collègues,
En mai 2019, vous avez voté aux élections européennes pour renforcer l’Union européenne. Une Union
européenne forte nécessite une fonction publique européenne forte. Par conséquent, votre vote aux prochaines
élections du comité du personnel est essentiel.
La FFPE fait partie de la Fédération de la Fonction Publique Européenne, qui est représentée dans toutes les
institutions européennes et défend nos intérêts de fonctionnaires européens depuis 1962. Cette longue tradition
se reflète dans nos valeurs. Nous partageons une vision commune d’une fonction publique européenne
indépendante et performante. Nous voulons faire du PE un lieu de travail plus motivant, plus juste et plus
gratifiant. Nous pensons que le dialogue social est meilleur que le conflit et que la négociation est meilleure que
le rejet catégorique des nouveautés.
Pour la prochaine élection du comité du personnel, nous avons identifié quatre priorités:

  1. Défendre l’indépendance de la fonction publique: nous devons nous mobiliser contre la politisation flagrante de l’administration. Nous sommes contre les concours super-généreux pour le personnel des groupes politiques, les carrières accélérées et l’influence politique dans les nominations aux postes de direction.
  2. Équité et égalité des chances pour tous: dernièrement, nous avons vu de nombreuses réformes imposées en vitesse, sans consultation du personnel. Elles ont conduit à des effets arbitraires et à des standards doubles. Nous voulons que les futures modifications des conditions de travail soient raisonnablement évaluées et discutées avec les représentants du personnel avant d’être mises en oeuvre.
  3. Satisfaction au travail, respect et équilibre entre vie professionnelle et vie privée: le nombre moyen de jours d’arrêt maladie, d’absences de longue durée pour raisons médicales, mais aussi les cas invoqués de harcèlement sont en augmentation. Nous voulons inverser cette tendance. L’amélioration des conditions de travail est une façon d’y parvenir, la mise en place de mécanismes de prévention des conflits en est une autre.
  4. Préserver l’attractivité de la fonction publique européenne: la dernière réforme du statut a été exclusivement consacrée à la réduction des coûts et la prochaine se prépare déjà. Nous aurons besoin de représentants du personnel sérieux pour nous défendre lorsque les menaces sur nos salaires, pensions et écoles européennes réapparaîtront.